Lumière sur consultez cette page

Plus d’informations à propos de consultez cette page

Cultiver son jardin, accorder des plantes, admirer les fleurs, gagner et déguster ses légumes… affolement du jardinier qui, pour la première fois, se lance dans cette belle expédition doit rester un peu canalisé. Les conseils de notre spécialiste afin d’éviter certaines erreurs récurrentes chez les « apprentis ». Les végétaux de moyenne rusticité ( mimosa, camélia, agapanthe, anisodontea, azara… ) sont réservés aux espaces vert de bord de mer et du midi. Ailleurs, surtout en climat continental, n’adoptez que des plantes très rustiques ( lilas, iris des jardins, pivoine, glycine… ). Les températures sont souvent différentes, dans un même département, selon les zones. Le long du littoral, il peut y avoir jusque entre 5 et 8° de différence, en hiver, entre une ville côtière et une ville à 50 km dans les terres. Le vent, l’humidité, les pluies plus ou moins fréquentes, tout influe sur les végétaux. La haie, écrin du jardin, est la priorité ! Imaginez-la variée, attractive, voire gourmande, autant pour vous que pour les oiseaux et les papillons. Dans un premier temps, choisissez des végétaux faciles à vivre ( hémérocalle, géranium vivace, chèvrefeuille, groseillier… ) : les petites raretés ( arisaema, cypripedium, bletilla… ), c’est pour plus tard ! Si vraiment vous tenez à une plante bijou, cultivez-la en récipient.

En plus d’embellir notre municipalité, l’horticulture ornementale contribue à l’amélioration de la qualité de la nature, à l’économie, au tourisme, sans oublier le bien-être et la santé des citoyens. La Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec ( FIHOQ ) nous rappelle que les aménagements paysagers conçoivent un environnement plus agréable pour vivre et cultiver. Ils renforcent la sécurité publique et réduisent la criminalité et les accidents. la présence d’arbres et de surfaces verts dans un quartier commercial exerce une influence positive sur les attitudes des clients. Dans une municipalité, les espaces communs sont plus employés lorsqu’il y a des arbres, des fleurs et du gazon. Pour les maisons unifamiliales, plus le pourcentage de couverture végétale est important, plus la valeur de la maison est forte. Les arbres et les fleurs ornementales participent à l’amélioration de la qualité de l’air et de l’eau, abaissent la chaleur des surfaces pavées, limitent la pollution atmosphérique et améliorent la diversité biologique. Afin de vous faciliter la vie et d’accentuer votre bonheur à jardiner, voici quelques conseils à appliquer. La pratique du jardinage est définie comme une activité physique douce, mais efficace. Il est démontré que 30 minutes de jardinage équivalent à 30 minutes de marche. Évaluez le temps dont vous disposez et adaptez vos projets à vos talents.

Faire une activité en plein air offre de la détente et du bien-être, peu fréquents sont ceux qui n’aiment pas faire bronzette et se baigner à la mer ! Pratiquer le jardinage permet de prendre une dose de tous les jours de vitamine D et de bénéficier du soleil. Bref, le jardinage c’est bien car on peut profiter de l’extérieur et s’oxygéner l’air frais tout en pratiquant une activité physique. Cette activité botanique très prisée par les français, engendre une satisfaction personnelle. En effet, le jardinier en herbe sent une satisfaction personnelle à faire pousser ses propres plantes, c’est réussite. Voir les jeunes pousses partie de terre et les savourer quelques semaines plus tard dans son assiette, ça c’est une belle réussite accélérant l’ambiance. Et et ensuite, plus l’on jardine, plus l’on a d’imagination et plus l’inventivité se développe. Eh oui, le jardinage peut aussi être une activité artistique. Pratiquer le jardinage, c’est aussi entretenir sa forme. Le jardinage, la tonte, la taille, l’arrosage, le potager sont autant de déplacements physiques, qui sollicitent le corps entier. En luttant contre le surpoids, les jardiniers entretiennent leur masse musculaire mais se renforcent également les articulations et l’ossature. Selon des chercheurs britanniques, il suffirait de 30 minutes de façon hebdomadaire pour entretenir son corps.

si il s’agit de planter quelques fleurs en pot ou s’occuper d’un vaste jardin, on peut dire que les possibilités du jardinage, en particulier pour âgées, sont presque aussi nombreux que les fleurs elles-mêmes ( enfin, presque ). découvrons ensemble les intérêts du jardinage sur la forme dans les lignes ci-après. prenez note que jardiner est l’équivalent de un léger mouvement d’aérobic, qui perfectionne la santé du cœur et de la région pulmonaire et contribue à prévenir la situation de surpoid, l’hypertension artérielle, le diabète, l’ostéoporose, certains cancers, etc. En effet, pour la plupart des gens, le jardinage est si captivant qu’ils ne remarquent même pas qu’ils font de l’exercice physique. Des analyse ont montré que l’exercice physique fourni par le travail dans un jardin peut contribuer à compenser la prise de poids liée à l’âge. En plus, le job dans un jardin fait appel à tous les principaux groupes de zones musculaires du corps. Le jardinage booste les hormones du bonheur. En effet, cette activité augmente les style de sérotonine et de dopamine, les hormones du bien-être dans le mental. Il réduit à chaque instant le cortisol, l’hormone du stress. il faut savoir qu’il y a d’immenses récompenses à planter et à entretenir un jardin. Cela donne un sens de l’objectif et de l’accomplissement en plus de encourager la confiance en soi.

Si tout cela vous semble un peu trop long ou complexe à mettre en place, il est envisageable de réaliser un potager surélevé ( en carré ou sur buttes ). En offrant alors un mixe de terre adaptée, vous vous affranchissez des contraintes de la nature de votre sol. Pour les régions ventées, un mur de la maison ou une haie sont parfaits pour entretenir vos légumes ; à défaut, prévoyez d’installer en bordure du potager des groseilliers, des framboisiers, ou bien encore du romarin ou autre laurier-sauce qui feront un rempart gourmand fort appréciable. Il est toutefois bonne de ne pas oublier que, quelles que soient les news que l’on met en place pour remédier aux « imperfections » de la nature, il est évidemment mieux d’essayer de s’adapter à son centre ; un sol argileux conviendra plutôt aux betteraves, aux épinards, aux fèves ou aux poirées tandis qu’une terre à tendance sablonneuse verra s’épanouir asperges, pastèques, pommes de terre et autres scorsonères. Et si le persil désaprouve les sols trop acides, l’oseille peut se detourner de ceux qui sont trop calcaires. enfin, si le soleil n’illumine qu’avec parcimonie votre potager, choisissez les laitues, les épinards, les cèleris, ou tout autre légume se plaisant à l’ombre ou à la mi-ombre. Faire son potager c’est accepter d’y consacrer un peu ( voire même plus ! ) de son temps. Pour ne pas le perdre et se retrouver submergé par une affaire qui vous dépasse, il est nécéssaire de bien dimensionner son projet avant de le débuter.

Avant de défricher la cour entière, il faut croire à la superficie qu’on souhaite cultiver : est-ce seulement pour avoir des légumes frais ? Prévoit-on plutôt faire des conserves, des marinades ou congeler certains légumes ? a savoir qu’habituellement, une superficie de 4 à 6 m carrés est suffisante pour une famille de quatre personnes. Il sera alors possible d’y loger 2 ou 3 plants de tomates, 1 ou 2 talles de concombres, quelques plants de poivrons ou de piments et quelques rangs de haricots, de betteraves, de crudités, de radis, de carottes et d’autres petits légumes. tu peux choisir un potager en carré, très facile à réaliser. Votre potager devra être positionné en plein soleil, dans un sol plutôt riche. Avant de préparer l’espace, il peut être sage d’effectuer une analyse de sol complète dans le but de connaître ses forces et ses malfaçons. Celle-ci devrait être faite tous les 2 ou 3 ans pour avoir des serp optimaux. Rendez-vous en jardinerie avec votre échantillon. Elles offrent ce service ! il est important de aussi dépenser une couche de 30 cm de terre meuble pour que les racines des plants puissent se développer facilement. Avant de commencer, les plants seront disposés là qui leur est destiné. Pour faciliter l’entretien et la récolte, les mètres de plantation doivent être respectées alors il est important de s’assurer que notre plan de travail a été bien songé. dès lors que que tout est placé, il ne reste plus qu’à planter et planter tous nos plants !

Plus d’informations à propos de consultez cette page


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *